Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Indice de la qualité de l'air (IQA)

Particules fines (PM2,5)
Mauvais 
Témiscaming
21 juillet 2018, 08 h


La population en général ne devrait pas ressentir d'effets significatifs sur sa santé. Par contre, les personnes les plus vulnérables, comme les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes de problèmes respiratoires ou cardiaques, pourraient être affectées. Pour cette raison, il leur est recommandé de diminuer leurs activités physiques à l'extérieur. Les personnes qui désirent des renseignements particuliers sur des questions touchant la santé peuvent s'adresser au service Info-Santé de leur CLSC.

Quotidiennement, chacun devrait contribuer à l'amélioration de la qualité de l'air, que ce soit à la ville ou à la campagne. On peut le faire en privilégiant des modes de transport moins polluants (vélo, marche, métro, autobus, train, covoiturage). Si on doit utiliser un véhicule motorisé, l'adoption d'une conduite plus écologique s'impose. Respecter les limites de vitesse, assurer l'entretien régulier de sa voiture et éviter de laisser tourner inutilement le moteur : de petits gestes qui ont une grande incidence sur la qualité de l'air.

Prévisions

Tableau statistique

Prévisions

Pour obtenir un historique
récent des composantes de l'IQA,
cliquez sur l'icône.

Statistiques annuelles

Pour obtenir la dernière carte
mise à jour, cliquez sur l'icône.


 

| Accueil | Plan du site | Courrier | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

 | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site |

© Gouvernement du Québec, 2018